Les mamies reines du vélo

Le vélo se conjugue aussi au féminin./ Photo Jean-Michel Mazet

Le vélo se conjugue aussi au féminin./ Photo Jean-Michel Mazet

Voici un article publié le 5 mars dans le Petit Bleu

C’était hier la fête des Grands-Mères. Certaines n’ont pas attendu le traditionnel bouquet de fleurs, enfermées chez elles. Elles avaient mis le nez dehors et le pied sur la pédale place Foch, accueillies par l’association « Les Fées du sport ».

« Depuis un an, nous avons créé une école de vélo réservée aux femmes. Aujourd’hui, c’était un clin d’œil aux mamies », déclare Muriel Boulmier, présidente des Fées. L’idée est d’apprendre aux femmes à faire du vélo ou à leur redonner confiance pour celles qui ne pratiquent pas beaucoup. « Je viens d’un pays, l’Algérie, où on ne pratique pas beaucoup, explique Zohra, 36 ans. Je suis en France depuis cinq ans. Les horaires de bus ne correspondent pas aux miens ; le vélo, pour moi, c’est de la liberté en plus… ». Denis Carrère, lui, embarque une grand-mère sur un tandem pour lui apprendre les règles de sécurité dans les rues. Une autre dame, sur une draisienne, découvre les incertitudes de l’équilibre. Depuis un an, quelque 67 femmes se sont inscrites à l’école de vélo des Fées du sport faisant vrai le précepte « école de vélo, école de la vie » !

      

Share

Nos partenaires